Historique

Les membres fondateurs de l’ADESAG (Association pour le développement de l’Entrepreneuriat Solidaire en Afrique et en Guinée) comme toute la diaspora africaine, ont toujours participé à l’amélioration des conditions de vie des membres de leurs familles restés en Guinée en apportant un soutient financier et sanitaire afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Pour élargir ce soutien au-delà de leur sphère familiale, ils fondé l’ADESAG en 2008. C’est ainsi qu’ils soutiennent la population de la sous-préfecture de Pilimini dans la préfecture de Koubia, Région de Labé au nord de la Guinée depuis 2009 dans le cadre de l’amélioration de l’agropastoral et la sauvegarde de l’environnement. La population de cette sous-préfecture leur ont sollicité de l’aide pour sauvegarder leurs cultures faites dans les concessions ou tapades qui sont souvent dévastées par les bovins, ovins et caprins car ces dernières sont protégées par des haies en bois qu’il faut renouveler tous les 3 à six mois à cause de la non solidité du bois (le bois pourrit à cause de l’abondance de la pluie).

les montagnes du fouta
les montagnes du fouta

press to zoom
Paysage Guinéen
Paysage Guinéen

press to zoom
Les Montagnes Guinéenne
Les Montagnes Guinéenne

press to zoom
les montagnes du fouta
les montagnes du fouta

press to zoom
1/5

L’ADESAG a pour objectif de :

  • Promouvoir des échanges et de l’entraide entre les populations européennes et africaines en général et celles de la Guinée en particulier ;

  • Valoriser les échanges entre les cultures européennes et africaines en général et celles de la guinée en particulier ;

  • Favoriser les échanges culinaires entre l’Europe et l’Afrique en général et la Guinée en particulier ;

  • Encourager les initiatives de développement (projets individuels et collectifs) ;

  • Valoriser le travail effectué par les populations rurales en créant et en développant des activités économiques dans le cadre du commerce équitable ceci dans le but de  lutter contre l’exode rural ;

  • Sauvegarder l’environnement en mettant l’accent sur la lutte contre la coupe du bois (remplacer les clôtures en bois par des clôtures grillagées)

  • Moderniser les pratiques et les techniques agropastorales, de l’artisanat, du commerce et de la technologie ;

  • Permettre le développement des technologies de l’information, de la communication,  dans l’enseignement, ceci dans le but d’inciter à la création d’activités dans le domaine de l’informatique.

Nos Partenaires

  • Wix Facebook page

2013 by Micro76